Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : du fil et des mots
  • : Tricot, crochet, broderie, partage de tutos, cuisine, poésie, bénévolat, voyages
  • Contact

visiteurs

Recherche

5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 18:59

 

Ce soir je vous propose ce petit texte

envoyé par Muriel

que je trouve élégamment dit

et d'une incontournable réalité.

-------

un jour l'Amour demande à l'Amitié

- mais pourquoi tu existes puisque je suis déjà là !

l'Amitié a répondu :

- pour apporter un sourire là où tu as laissé des larmes !

-------

Que vous inspire cet échange ?

Méditez, et donnez votre ressenti

 

Bonne soirée à toutes....

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Muriel ESCHBACH 03/09/2014 19:08

Bonsoir ma Lili,

C'est avec retard comme depuis un moment, je te remercie d'avoir publier cet adage qui demande réflexion et diversifie les avis selon les interprétations de chacune et le ressentis aussi.Je l'ai trouvé très touchant et si vrai. A mes yeux l'Amour n'est pas toujours présent certes, il peut être très fort et durable mais il peut aussi faire très mal et être très éphémère et compliqué.l'amitié c'est différent, l'échange que l'on a avec l'autre personne est plus simple , des fois ça peut se compliquer aussi, mais si ça clashe, ça fera moins mal que l'Amour qui casse. L'amitié on en trouve toujours auprès de personnes adorables et attachantes même si on ne les connait pas vraiment. Etre amis c'est plus simple parce que l'on peut se lâcher dans les confidences,dire ce que le pense, en amour il faut souvent prendre des pincettes pour ne pas blesser l'autre ou déclencher une dispute. L'amour ça fait très très mal quand ça casse et ça laisse de très vilaines plaies qui suintent tout le temps, l'amitié, ça fait mal différemment quand ça casse, parce que c'est une autre sentiment fort aussi certes, mais la plaie se referme au bout d'un moment .Par moment il vaut mieux avoir des bons amis , qu'un amour fragile où l'on marche sur du verre. Je pourrai encore en dire long sur ces deux là mais je vais vous casser les oreilles et je vais partir dans un délire philosophique qui n'en finira pas.

J'avais envie de partager cela avec vous et je suis ravie que Lili l'ai publié sur son Blog Merci à toi mon AMIE que j'adore.

Je t'embrasse très très fort

Muriel

PLUCHART FRANCOISE 06/07/2014 20:20

ne parle t'on pas de ces grands chagrins d'amours
qui font tant souffrir et souvent pleurer

patoune62pdc 06/07/2014 11:40

Très joliment dit et tellement vrai.
Bon dimanche